kusmi tea Cafe Kousmichoff orebi 1

Ce palais du thé fait la révolution par l’innovation

Rassurez-vous, on va pas vous refaire la révolution de 1917. Mais, vous souvenez-vous de la dernière fois que vous êtes entré dans un salon de thé ? A l’époque, vous trouviez l’endroit un brin ringard et un peu froid avec ses chaises en fer forgé. Et maintenant, vous vous dites qu’avec Kusmi Tea savourer un tea est devenu un délicieux moment d’évasion.

Chic et cosy, le secret est caché. Il faut faire un peu d’histoire pour aller le chercher chez Pavel Mikhaïlovitch Kouzmitchoff… back to 1867 et sa célèbre maison Kousmichoff qui a régné en terres russe durant des décennies. Et pour fêter la naissance de sa fille, Elizabeth, Pavel a décidé de lui confectionné Bouquet de Fleurs qui deviendra très vite le thé préféré des tsars. Voilà pour l’Histoire.

 

Legende

 

Eux, ce sont les frères Sylvain et Claude Orebi. Ceux qui ont repris l’affaire pour refaire vivre la maison Kousmichoff. Sylvain va remettre le thé au goût du jour et son frère Claude s’occupera du café car tous deux sont issus d’une longue lignée du commerce de café et de cacao. Alors, ce tea là aussi joli, dans sa robe matée, écorcée ou en queues de cerises… selon les goûts, il peut aussi être vaporisé aux huiles essentielles et à la citronnelle, ils ne pouvaient pas le laisser tomber comme ça. Ni une, ni deux, ils l’ont apprêté dans un joli coffret coloré et lui ont refait une sacrée boutique pour perpétuer la tradition instaurée il y a bien longtemps de cela.

Et dernière chose, savez-vous que ces innovateurs ont même inventé une box automatisée qu’ils ont baptisé en toute simplicité, kusmikiost, le plus simple c’est encore de le voir en activité ce box à thés. Et pour vous donner toutes les clés de cette maison, on vous livre un ultime secret. La marque Kusmi Tea est un joli jeu de mots qui à l’origine est un savant assemblage entre Kousmichoff et kusmi cha et, bien sûr, « cha » signifie thé en chinois.

Puis le temps passant, à fait son œuvre, et nos amis anglais se le sont approprié ce fameux « tea time » comme pour s’emparer du cha. Alors, on peut compter sur la famille Orebi pour lui redonner vie à cette belle histoire des temps modernes. Filez humer votre tea personnalisé à vos envies.

 

Pour la savourer, on vous a sélectionné trois sortes de thé qui font voyager.

Le Prince Wladimir habillé façon mode par Jean Paul Gaultier, c’est par ici

Le Saint-Pétersbourg pour célébrer son tricentenaire, c’est par là

Et le Sweet Love et son mélange d’épices pour éveiller vos sens, il est là.

 

Et ce Café Kousmichoff là (illustré par Marc Bertrand et mis en scène par l’agence design Saguez & Partners), dans la vraie vie, il est ouvert tous les jours de 8h00 à 23h00 au 71, avenue des Champs-Elysées à Paris.

 

Petit Quizz
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Total des votes
Votre appréciation (en étoiles… !)
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Votre total

Articles récents

NOTRE ADN

Site web nouvelle génération entre le blog et le site média, notre interface remet à plat les racines du retail à l'ère collaborative en faisant de nos passions digitales des créations customisées.

Promesse Retail Buzz

Nous voulons donner à réfléchir, découvrir et savourer notre métier en proposant une façon originale de communiquer sur divers supports.

NEWSLETTER