Le commerce n\'évolue pas, il se déforme.
Le luxe agrandit son esprit club

Eloge de la « Club Culture »

En entrant dans l’univers de ces marques, chez certaines on a un vrai sentiment d’appartenir à un club. Bien plus qu’un simple client.

L’accueil est évidemment bien différent. Tenez, chez Hermès à Los Angeles comme on aime les carrés de soie bien pliés entre soi, on a pensé à élaboré un « Carré Park » bien balancé. Le but ? Faire danser dans un esprit nightclub bien rassemblé. Lumière tamisée, tables pour assoiffés et cafés sont là pour égayer les habitués.

Sinon pour les skaters qui aiment les belles couleurs, à Singapore, on fait un « Carré Park » pour glisser sur les carrés et toujours au même moment s’éclater entre clients membres du même branded clan..

En haut: Hermès’ Los Angeles Carré Club (Photo: Owen Kolanski / BFA)
Dessous : Hermès’ Singapore Carré Park (Photo: Edward Hendricks)

Dans notre « club culture » on cultive le plaisir de se retrouver pas que pour shopper mais pour échanger et ça c’est sûr qu’en tant qu’anciens clients on adore déjà cette nouvelle retail culture.

Votre club à vous il était où ?

Articles récents

NOTRE ADN

Petit guide savoureux pour ceux qui aiment le bon Retail avec infos essentielles, trends scénarisés, vidéo et conseils avisés.

Notre promesse

Vous aider à mieux comprendre notre métier du New Retail, du marketing expérientiel et de l’entrepreneuriat trop souvent mal compris.

NEWSLETTER