biométrie, mot de passe

Reconnaissance faciale: le mot de passe, c’est vous !

La biométrie dans les magasins, bientôt nos achats d’un simple coup d’oeil ?

A l’heure où nos comportements changent radicalement et amènent aussi son lot d’innovations technologiques, qu’est ce que j’ai pas lu ces temps-ci sur l’arrivée de nouvelles technologies dans nos vies de simples humains.

En réaction, dans cet article, je vous propose de nous intéresser aux nouvelles technologies qui bousculent les modes de paiement classiques en étudiant ses grands principes.

Rassurez-vous, on reste en surface du sujet et souhaite nullement entrer dans les aspects techniques liés au modalités de fonctionnement et problèmes éthiques liés à l’arrivée de la biométrie et l’empreinte digitale et faciale comme moyen de paiement et ainsi contrebalancer les propos que j’ai pu lire ci et là.

Paiement par smartphone, déjà hasbeen ?

Et alors même, que beaucoup capitalisaient sur l’arrivée du paiement via nos smartphones, on pense déjà à de nouvelles formes de paiements à l’œil par reconnaissance faciale.

biométrie, paiment, shopping

Le principe ? Encore aujourd’hui on règle tous nos achats soit en espèces soit avec nos cartes bleues ou par chèques mais demain, pourra t-on se priver de ses supports conventionnels et capitaliser sur les nouvelles technologies grâce à notre visage qui permettra d’aller vers un système de reconnaissance faciale et biométrique ? Sous quelle formes et quels en sont les risques potentiellement en termes d’exploitation de nos données personnelles ?

Oui, je suis peut-être un peu parano mais la question mérite d’être posée avec toutes les conséquences liées à l’exploitation des « datas persos » qu’imposent la reconnaissance biométrique et digitale.

Pour mieux comprendre, j’ai mis un petit film vidéo en fin d’article qui détaille la technologie de reconnaissance faciale mise élaborée par la société Uniqul.

Comment ça marche ?

Simple comme bonjour ! Vous faites votre achat en magasin, vous dirigez vers la caisse et là plutôt que de sortir votre portefeuille ou porte-monaie, vous orientez votre visage face à une caméra et hochez légèrement la tête pour actionner la fonction « OK » sur le terminal de contrôle à votre disposition. Voilà, vous venez de régler votre achat aussi simplement que ça !

La reconnaissance faciale devient donc une réalité dans quelques magasins de Londres par exemple.

On a encore un peu de mal à imaginer son fonctionnement dans le concret alors j’ai voulu en savoir plus et vous propose de découvrir un nouveau concept d’une start-up finlandaise Uniqul qui teste à Helsinki son système de paiement par reconnaissance faciale.

Présentation du système de paiement à l’œil conçu par Uniqul

Paiement en 5 secondes chrono !

C’est l’objectif de cette entreprise et un des arguments pour convaincre le marché.

En utilisant le paiement par reconnaissance faciale, vous réglez votre opération en moins de 5 secondes, incroyablement efficace !

Mais pour cela il faudra entrer dans une base de données préalablement. Comme tout système garantissant un privilège, il vous sera demandé de créer un compte par une numérisation de votre visage et en fournissant vos coordonnées bancaires.

Puis, moyennant un petit forfait mensuel, comme pour tous services, de l’ordre de 1 euros par mois, vous bénéficierez de cette technologie dans un périmètre géographique donné qui varie de 1 à 2 kilomètres (dans l’état actuel de l’outil technique). Il est aussi possible de payer vos achats dans le monde entier moyennant un forfait de 7 euros mensuel.

En mode « parano »

Se pose alors la question de la protection des données personnelles ? C’est justement là où je veux en venir. Parce que finalement on sait tous que, bien que rétif à ce type d’avancée technologique, on y viendra tôt ou tard tout simplement parce que l’outil technologie facilite nos vies au quotidien et qu’on aime bien devenir paresseux de nos jours 😉

Toutes ces grandes innovations qui nous gagnent de plus en plus vont évidemment prospérer à mesure que les banques, les entreprises et les commerçants investissent dans l’outil pour en faire un moyen de paiement pratique et hautement sécurisé.

Sur ce point, le fondateur de la start-up Uniqul, Rusian Piasenko, se veut être clair et indique (bien sûr) que le système est tout à fait fiable et hautement sécurisé au moyen d’algorithmes de classe militaire.

Mais comme vous, revient encore et toujours la question récurrente de la protection des données personnelles. Et puis on a tous en mémoire le scandale récent Prism qui ne facilitera pas les choses et pas sûr que tout le monde souhaite partager, comme ça, ses coordonnées personnelles et bancaires.

Une parano oui mais un saine parano. En supposant même l’accord de l’utilisateur, la société Uniqul risque de se heurter à quelques soucis d’ordre purement juridique liés à la reconnaissance faciale.

Regardez, le géant de l’internet Google ses fameuses « glasses » mais aussi Facebook font face à des refus massifs et des protestations de toutes sortes.

Donc les choses risquent de prendre un peu de temps avant de payer à l’œil…

C’est un fait, la reconnaissance faciale et révolution digitale dans le shopping gagne du terrain. Du coup nos vies personnelles se voient bouleversées et ce implique une transparence totale de notre part avec (pour nous, pauvres pêcheurs !) le risque d’une exploitation de ces « personnal datas » à des fins multiples.

 

Pour élargir le sujet, je vous ai aussi mis un film vidéo d’une stat-up de Corée du Sud NEC qui propose un logiciel à 900 dollars par mois et par magasin dans le but de cartographier le profil des clients et habitudes sur des lieux donnés.

Surprenant !

Comment VOUS, vous percevez cette nouvelle avancée technologique…ou y voyez un danger d’intrusion ?

Petit Quizz
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Total des votes
Votre appréciation (en étoiles… !)
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Votre total

Articles récents

NOTRE ADN

Site web nouvelle génération entre le blog et le site média, notre interface remet à plat les racines du retail à l'ère collaborative en faisant de nos passions digitales des créations customisées.

Promesse Retail Buzz

Nous voulons donner à réfléchir, découvrir et savourer notre métier en proposant une façon originale de communiquer sur divers supports.

NEWSLETTER