luxe, cheval blanc,

VIDEO. Samaritaine: le luxe de LVMH jette son dévolu côté seine rue de Rivoli

Quand le luxe prend ses quartiers à Rivoli

Le luxe s’installe rue de Rivoli et se rapproche des bords de seine. Fermée depuis 2005, ce Mardi 13 mai 2014, le tribunal administratif vient d annuler l’un des permis de construire portant sur la rénovation du grand magasin parisien la Samaritaine.

En réaction, la mairie de Paris a indiqué qu’elle prenait acte du jugement et allait faire appel. Retour sur l’un des plus grands chantiers de France.

« On trouve(ra) tout à a Samaritaine »  a confirmé le groupe LVMH de Bernad Arnault en référence au slogan légendaire du grand magasin lors du deal en 2001.

Et après une période de fermeture de six ans, d’abord provisoire puis définitive pour mieux préparer les esprits, des travaux de curage, de désamiantage, le projet porté par la haute maison de luxe LVMH visant à réhabiliter l’immense îlot (en maquette) situé au cœur de la capitale est présenté au grand public.

L’agence japonaise retenue en avril 2010 dévoile ainsi les détails de son travail architectural en tente aussi de désamorcer les inquiétudes sur le devenir de ce site unique.

Certains l’ont déjà désigné comme le « rideau de douche »

Retour sur un projet hors normes lié à la transformation d’un « bijou parisien » dont voici l’une des esquisses.

luxe, cheval blanc

Vue de la façade la futur Samaritaine depuis l’une des rues intérieure.

 

Un chantier colossal de 450 millions d’euros porteur d’emplois

A l’occasion de la présentation du projet imaginé par l’agence japonaise Sanaa (prix Pritzker 2010) d’une nouvelle esthétique de la Samaritaine qui intègre le neuf et l’ancien, au Pavillon de l’arsenal, je vous propose ce petit flash back en vidéo sur l’histoire de ce moment parisien reconnu mondialement comme un chef d’oeuvre architectural et méthodes commerciales novatrices de l’époque.

Justement, le problème de l’architecture qui mêle tradition et design moderne qui ne plaît pas, finalement, à un petit groupe de riverains du « village gaulois » retarde l’allumage de ce chantier sous le coup de recours contre son permis de démolir et de construire. L’illustration, ci-après, renseigne sur les nombreuses fonctions et commodités qui logeront dans le futur écrin du nouveau Samaritaine (source : Le Figaro).

 

luxe, lvmh, cheval blanc

 

Comment « relooker » ces quatre bâtiments historiques dont certains sont protégés car signés des plus grands architectes tout en respectant le caractère légendaire de ce lieux d’exception.

Un objet qui bénéficie d’une situation exceptionnelle avec balcon majestueux sur la Seine. Les modes de consommation évoluent et le site suit le mouvement en s’adaptant. L’ensemble mixte proposera donc, à terme, non seulement des commerces sur 27.000 m2 mais aussi des bureaux (20.000 m2) et 96 logements sociaux et bien sûr un écrin côté Seine pour un futur Palace de luxe estampillé de la marque de la haute maison Cheval Blanc.

 

HISTOIRE ET PROJET DE LA SAMARITAINE EN VIDEO :

Pour les parisiens, la Samaritaine incarne avant tout une tradition des magasins parisiens au service des clients, une forme de shopping expérience avant l’heure.

Et bien sûr, un lieu unique de cette envergure, qui représente l’équivalent du centre Pompidou, dont 80 000 m2 émergera au mieux en 2017 une fois les recours (vieille tradition française !) purgés.

Ce sera l’un des plus gros chantiers parisiens, à deux pas, de la rénovation du gigantesque centre commercial du Forum des Halles appartenant à la foncière Unibail-Rodamco, spécialisé en immobilier commercial, s’expose au Pavillon de l’Arsenal jusqu’au 9 septembre.

Cette expo illustre bien la démarche singulière de l’agence SANAA de Kazuko Sejima et Rtue Nishizawa, lauréats du Pizker Price en 2010 et auteurs du Louvre Lens.

 

 

Petit Quizz
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Total des votes
Votre appréciation (en étoiles… !)
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Votre total

Articles récents

NOTRE ADN

Site web nouvelle génération entre le blog et le site média, notre interface remet à plat les racines du retail à l'ère collaborative en faisant de nos passions digitales des créations customisées.

Promesse Retail Buzz

Nous voulons donner à réfléchir, découvrir et savourer notre métier en proposant une façon originale de communiquer sur divers supports.

NEWSLETTER