commerce en ligne, intenet

Nouvelles technologies : la société Digitale

L’ère du Shopping Digital. Crainte ou opportunité ? Imaginez un instant, une cabine d’essayage totalement virtuelle qui permet de se voir, en un instant, dans un vêtement qui vous plaît et de transmettre un cliché à votre entourage et proches pour avis, mais aussi des tablettes permettant de visiter un magasin de l’extérieur. L’évolution des technologies s’ouvre à vous et à un shopping du futur, comment le e-commerce va t-il impacter les centres commerciaux du futur ?

L’ère du digital s’installe dans le paysage commercial

Déjà des acteurs tels que Gares & Connexions via sa filiale A2C mais aussi la foncière Altarea Cogedim au moyen de son site de vente en ligne rueducommerce.com, ont imaginé la création d’un « Shopping wall ». Il s’agit d’un mur d’achat virtualisé installés dans les gares d’Ermont-Eaubonne, de Colombes, d’Evry-Courcouronnes et de Paris-Est et Porte de Clichy (sur la ligne C du RER). Ainsi, les millions de voyageurs pourront réaliser leurs achats et cadeaux de Noël directement à l’aide de ce nouveau mur. L’outil propose une vitrine sur une sélection de dix produits technologiques tels que smartphone mais aussi appareil photo et tablette. Depuis leur propre smartphone, les clients pourront effectuer leur achat de noël et gagner un temp fou.

Parallèlement, les acteurs du e-commerce aussi prévoient de multiplier conseils et astuces pratiques pour une grande part dévoilées lors des salons professionnels tels le Mapic à Cannes. Aussi, j’ai décidé de traiter non pas des vertus du salon de l’immobilier commercial mais de l’expérience numérique et la plénitude des possibilités que les nouvelles technologies vont générer pour le consommateur de demain.

C’est la société digitale qui prend place. Il sera alors question de convergences des expériences. La boutique de demain qui utilisera de plus en plus d’outils comme les tablettes tactiles, smartphones, réseaux sociaux et autres écrans activés par de simples gestes via des technologies adaptées et qui pourront changer nos habitudes d’achat.

Imaginez encore, que vous passez devant la vitrine d’une boutique et qu’un « mur d’images dynamiques » apparaît fait de formes, de cubes avec images d’enfants et de produits de mode dans des espaces variés.

On peut aussi, aller plus loin, et imaginez qu’un geste de la main les consommateurs fassent défiler les modèles de vêtements, accessoires et autres produits de mode qui seront proposés dans les futurs grands magasins qui s’exprimeront dans les futurs projets d’outlets dédiés comme le Carré Privé Ouest monté par Codic et la foncière Hammerson ou le futur Outlet premium mis en place par la foncière familiale Catnvest, qui change d’ailleurs (déjà) d’appellation (ex-The West) il prendra désormais le nom de One Nation Paris.

Dans ces futurs centres, les clients pourront utiliser un mur magique doté de tablettes tactiles qui invitent à une visite virtuelle d’un magasin. Une fois à l’intérieur, les enfants pourront prendre part au spectacle et parcourir tout un catalogue de jouets sur une borne, visionner aussi l’article qui l’intéresse en 3D et l’ajouter à un panier virtuel, tandis que les parents peuvent paramétrer l’appareil pour qu’il voie uniquement les jouets correspondant à sa tranche d’âge, ou choisir le budget affecté.

 Les bailleurs face aux conséquences des nouvelles technologies

Bref, de quoi gagner de la place dans une boutique et donc réduire son loyer au stricte minimum, sans exposer tout l’assortiment d’une marque en magasin. Revenons à notre cabine d’essayage virtuelle qui deviendra ainsi un miroir magique capable de capter instantanément l’image du client dans le futur Carré Privé Ouest, de l’habiller virtuellement d’une panoplie ne pouvant, faute de temps, être essayée parce vendue sous plastique et inaccessible en boutique au centre One Nation Paris pour des raisons de bonnes tailles.

Allons plus loin, vous l’utilisez déjà ce fameux QR Code qui permet avec votre smartphone de simplement flasher une étiquette dotée d’une encre électronique et pouvoir ainsi accéder à une foule d’information sur un article donné tel que sa composition, son empreinte écologique et impact environnemental, l’avis de consommateur mais aussi des infos sur le caractère allergique des composants. Et demain, vous pourrez par le simple toucher de votre doigt régler vos achats. La reconnaissance biométrique par la pose du doigt va devenir un moyen de paiement généralisé.

Pas de triomphalisme pour autant

Naturellement ce tableau donne une perception différente du commerce de demain que ce soit pour les foncière et autres bailleurs qui devront apprendre à louer des surface plus petites et plus ramassées et pour les enseignes, des économies de personnel conséquents.

Le vrai défi des marketers du on-line sera alors de conserver la relation de proximité entre le magasin et le client, car, comme vous le savez bien, le commerce reste une matière vivante en perpétuel mouvements. Et on assiste qu’au début de ce grand chamboulement…

 

Petit Quizz
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Total des votes
Votre appréciation (en étoiles… !)
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Votre total

Articles récents

NOTRE ADN

Site web nouvelle génération entre le blog et le site média, notre interface remet à plat les racines du retail à l'ère collaborative en faisant de nos passions digitales des créations customisées.

Promesse Retail Buzz

Nous voulons donner à réfléchir, découvrir et savourer notre métier en proposant une façon originale de communiquer sur divers supports.

NEWSLETTER