immobilier commercial shopping mall

Centres commerciaux ou Temple du Showroom, le retail market en pleine révolution

Bienvenue dans le mall « spectacle »

Vous avez remarqué comme ça bouge dans les malls en ce moment ?

Ces temps-ci les articles sur les malls américains abandonnés se propagent massivement sur la toile et ont pu faire peur à certains. En tout cas, sur ce blog j’avais relayé ce trend et j’ai même reçu quelques remarques (intéressantes comme toujours!) et d’autres inquiétantes sur l’un de mes papiers consacré aux dead-malls phénomène venu tout droit des U.S.

Mais, éloignons-nous un peu du marché U.S même si en ce moment ça bouge pas mal de l’autre côté de l’atlantique et concentrons nous plutôt sur les prochaines tendances qui arrivent liées au développement de marché des centres commerciaux.

Alors, oui, désolé, mais je vais devoir vous abreuver (un peu) de chiffres et de données clés dans cet article histoire de bien fixer les choses 😉

Vous allez notamment découvrir un état des lieux précis du développement des centres commerciaux à travers une étude instructive menée par un des départements de l’agence Cushman & Wakefield, Global Shopping Center Development report reprise sur le site Next Finance.

Quant au salon Siec 2014, il s’est terminé sur une note nuancée sur l’activité du marché français avec une forte baisse de la fréquentation des lieux de commerce physique alors que dans le même temps le nombre de projet et mètres carrés nouveaux a encore atteint de nouveaux records en France, sans doute ce qu’on appelle la french retail paradox.

Et question marché global, ça donne quoi ?

La BRIC’s zone très demandeuse de malls

Le ralentissement de la croissance des pays émergents ne devrait pas impacter le développement de nouveaux centres commerciaux au Brésil, en Russie et en Chine d’ici 2016.

immobilier commercial showroom

L’avenir du marché des centres commerciaux s’annonce de façon positive, confirmant la solidité des fondamentaux de l’économie mondiale et la hausse de l’indice de confiance des consommateurs.

Le PIB mondial devrait atteindre 3,4%, soit le niveau le plus élevé depuis 2011.

La consommation des ménages jouera un rôle essentiel dans la croissance du PIB, particulièrement aux Etats-Unis, dans les pays de la zone Euro et en Chine.

La Chine toujours très dynamique

En dépit d’un ralentissement de la croissance chinoise observé ces dernières années, la consommation des ménages devrait néanmoins atteindre 4,5% en 2014 et 5,1% en 2015.

Le marché de l’immobilier de commerces est souvent un bon indicateur de l’état de santé de l’économie mondiale et du retour à la croissance. Malgré le ralentissement de l’économie sud-américaine, le Brésil, la Colombie, le Pérou et le Chili connaîtront une augmentation de leurs mètres carrés de centres commerciaux dans les années à venir.

Le rythme de développement reste aussi très soutenu aux Etats-Unis. Même si le nombre de mètre carré de centres-commerciaux par habitant y est le plus élevé au monde, des projets d’envergure supérieurs à 100 000 m², sont en cours de développement », explique Matt Winn, Directeur des Opérations et Directeur du département Commerces pour le continent américain.

Et bientôt, 1135 nouveaux malls dans les tuyaux

En 2012 et 2013, plus de 1 650 nouveaux centres-commerciaux ont vu le jour, totalisant 63,9 millions de m², soit 7 % du parc actuel des pays étudiés.

Les Etats-Unis, la Russie, le Brésil, le Mexique, l’Inde et la Chine ont largement contribué à ce développement et le continent américain a totalisé à lui seul plus de 1 000 ouvertures.

D’ici la fin de l’année 2014, 1 134 nouveaux centres commerciaux devraient ouvrir leurs portes dans le monde, soit 38,3 millions de m².

L’Asie en représentera la plus grande part avec 22 millions de m² de centres commerciaux attendus d’ici la fin de l’année. Et, d’ici trois ans, 53,3 millions de nouveaux mètres carrés y sont prévus, soit 5 fois de plus qu’aux Etats-Unis qui seront alors le deuxième marché mondial en termes d’ouvertures de centres commerciaux.

Un marché mondial de 38 milliards

L’Asie reste particulièrement attractive pour les enseignes et bénéficie de l’avantage d’offrir à la fois des marchés matures à l’instar du Japon et de l’Australie, mais aussi les plus grands marchés émergents du monde.

En Chine, le nombre de nouveaux centres commerciaux est particulièrement élevé, créant une sur densité de commerces à certains endroits. L’Inde, l’Indonésie et le Vietnam sont également des marchés au fort potentiel de croissance », explique James Hawkey, Responsable du département Commerces pour la région Asie-Pacifique.

Les bonnes performances du marché de l’investissement des centres commerciaux dans le monde observées en 2013 se sont confirmées au 1er trimestre 2014, avec un volume d’investissement de 37,9 milliards US$ investis dans le monde, soit une augmentation de 42% par rapport à la même période l’année dernière.

Les Etats-Unis et l’Inde ont largement contribué à cette croissance. Même si la vague d’investissements observée au Brésil ces 10 dernières années a diminué, l’Amérique latine a tout de même démontré de bonnes performances, grâce entre autre à la forte activité du marché mexicain.

La gestion d’actifs et la différenciation seront des facteurs déterminants pour l’avenir des centres commerciaux existants et futurs.

Les actifs matures doivent faire évoluer leur format de façon à développer une offre commerciale compétitive et rivaliser avec les nouveaux centres-commerciaux.

La rénovation, le réaménagement et la créativité joueront un rôle majeur dans le succès des centres commerciaux, et plus particulièrement dans les stratégies cross-canal à mettre en place pour attirer et fidéliser des consommateurs dont les habitudes d’achat se diversifient au rythme du développement des réseaux conclut John Strachan, Directeur du Global Retail de Cushman & Wakefield.

Conclusion

Vous l’avez constaté, cette étude très fouillée montre bien l’effervescence qui règne sur le marché des centres commerciaux.

Ainsi, les shopping malls entament une nouvelle mutation vers des complexes plus globaux de type  » centers of destination ». Certains de ces centres commerciaux existants vont donc souffrir d’une obsolescence accélérée, d’autres vont tenter un repositionnement stratégique souvent trop timide.. d’autres encore s’engageront dans une véritable révolution sur le  modèle inédit mis en place par l’équipe immochan.

Mais les véritables changements viendront, à mes yeux, de leur capacité à glisser progressivement du magasin purement marchand aux showrooms où l’on vient vivre une expérience de vie, de partages et de découverte.

J’imagine des lieux physiques où on ne vient plus seulement chercher une relation marchande mais où l’on découvre et vit une expérience incomparable… mais ça se sera l’objet d’une nouvelle histoire qui s’écrit en ce moment sur l’un des laboratoire du retail de futur.

Car oui, un véritable « morceau de ville » mis au point par l’équipe d’immochan sur un projet baptisé EuropaCity qui entreprend, au sens noble du terme, de récompenser les visiteurs de leur déplacement en réinventant l’expérience de visite et du même coup, notre façon d’appréhender le monde du retail de demain.

Soit, en poussant la projection: des magasins où l’on ne vend plus rien…

Mais où l’on viendra vivre un moment intense et dépaysant. Tout ce que notre ami à tous qu’est devenu Internet ne pourra jamais offrir.

 

Petite vidéo fun sur l’esprit entrepreneurial… qui changera ce monde.

Et pour vous, le virus entrepreneurial, vous a contaminé ou vous résistez encore ?

Petit Quizz
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Total des votes
Votre appréciation (en étoiles… !)
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Votre total

Articles récents

NOTRE ADN

Site web nouvelle génération entre le blog et le site média, notre interface remet à plat les racines du retail à l'ère collaborative en faisant de nos passions digitales des créations customisées.

Promesse Retail Buzz

Nous voulons donner à réfléchir, découvrir et savourer notre métier en proposant une façon originale de communiquer sur divers supports.

NEWSLETTER