m-commerce, objets connectés

Les 4 technologies numériques qui vont révolutionner le retail de demain

Le retail oui mais en mode connecté… s’il vous plaît !

Cela pourrait être la réponse d’un client qui se déplace et visite un mall, un magasin, une marque…

Vous l’avez sûrement visité (ou pas encore), mais le nouveau mall Qwartz récemment inauguré à Villeneuve-la-Garenne par l’un de nos leaders français du fun-shopping de demain Altarea (Alain Taravella Real Estate) associé au fonds d’investissement Orion, pourrait bien préfigurer ce que sera le commerce connecté de demain.

Alors dans cet article, j’ai voulu partager avec vous ces nouvelles technologies inventives et disruptives qui vont révolutionner notre façon d’appréhender le commerce à partir d’un billet que j’ai trouvé sympa et simple à comprendre rédigé par Dominique André-Chaigneau pour Toute la Franchise.

Yes, I know now !

Avec ces technos, ce changement d’écosystème commercial et le géant Rakuten pour guide d’un futur proche, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas 😉

Et pour cause, vous allez découvrir dans ce billet un résumé des 4 grandes techno du moment que vous invite à suivre de près pour booster vos propres business et ainsi ne pas être arriver trop tard dans le jeu qui s’annonce comme une préfiguration de ce sera l’avenir du retail en mode connecté.

Dans un monde où la technologie est sans cesse en mouvement, Rakuten, spécialiste du e-commerce et propriétaire de Price-Minister France, liste les quatre technologies du moment qui pourraient bien révolutionner le retail.

En l’espace de 10 ans, le commerce de détail a connu de grands chamboulements.

Le e-commerce, le m-commerce et le paiement sans contact… toutes ces technologies ne sont déjà plus des nouveautés !

L’avenir, autrement dit demain sera bercé par de nouvelles technologies pour certaines encore expérimentales mais prometteuses.

Pour faire le point sur ce nouveau chambardement à venir, le japonais Rakuten, géant du e-commerce a mené l’enquête.

Il en ressort quatre grandes nouveautés technologiques, qui selon toutes vraisemblances devraient impacter le secteur du commerce de détail en 2014.

Technologie 1 : l’impression 3D

2014 est une date charnière pour la technologie de l’impression 3D.

En effet, le brevet qui protège cette invention va expirer cette année, et cela aura pour conséquences immédiates une explosion de cette technologie tous azimuts. Les fabricants des imprimantes seront bien sûr concernés au premier chef, mais la folie de l’impression 3D devrait largement dépasser le marché de l’informatique puisqu’en effet, l’impression 3D permet d’imprimer (et donc de fabriquer) à moindre coût des objets personnalisés.

Les applications actuelles de l’impression 3D sont tout simplement bluffantes.

Toutes sortes de matériaux peuvent en effet servir pour l’impression (plastique, cire, chocolat, métal, plâtre…). Chacun peut ainsi facilement fabriquer un objet à sa convenance sans avoir à passer par un professionnel.

L’explosion de l’impression 3D va ouvrir l’ère de l’hyper-personnalisation !

Révolution plus importante encore que celle de la photo numérique, l’impression 3D pourrait bien entièrement chambouler des pans entiers du commerce de détail (bijouterie, accessoires de mode, chocolatier, etc). Pour les commerçants, la prise en compte des possibilités offertes par cette technologie doit être très rapide.

Les premiers qui sauront décliner des objets à la demande seront les grands gagnants.

Technologie 2 : l’internet des objets (IOT)

L’Internet des choses, littéralement internet of things (IOT) également appelé internet des objets englobe les interconnexions des objets entre eux dès lors qu’ils sont programmés pour cela et qu’ils sont à proximité.

Cette technologie qui est utilisée notamment actuellement pour les relevés de compteurs ou encore l’envoi d’un signal de panne ou un télé diagnostic débarque de façon croissante dans les équipements électroménagers.

En version plus élaborée, l’interconnexion peut être réalisée avec des profils utilisateurs et internet.

C’est l’exemple type de la montre connectée, qui commence à être connue du grand public, mais de nombreux autres objets peuvent être connectés ce qui permet d’entrevoir des applications tout simplement hallucinantes notamment dans le cadre d’un commerce connecté.

Parmi ces applications, certaines comme iBeacon, le système Apple peuvent déjà par exemple suivre les déplacements des clients dans un magasin et repérer les habitudes des individus.

Les données remontées permettent aux commerçants de proposer des offres mieux ciblées aux clients, d’améliorer le sens de circulation des allées, revoir l’agencement des rayons, etc.

L’objet connecté peut aussi être couplé à un badge antivol pour permettre à l’échelle d’une chaine d’enseigne de mieux gérer ses stocks.

Il peut aussi être badgé sur un colis comme un code barre, pour permettre à l’internaute de pouvoir savoir à tous moments où en est sa commande via internet. Les utilisations des objets connectés sont pour l’instant encore limitées, mais chaque jour de nouvelles applications voient le jour.

Technologie 3 : les technologies à porter sur soi

Dans la même logique que les objets connectés évoqués ci-dessus, les objets connectés à porter sur soi sont d’ores et déjà d’actualité.

Parmi ces objets, l’on retrouve notamment la montre connectée ou montre intelligente, le tensiomètre intelligent de Terraillon, les ampoules qui se pilotent avec le bluetooth, les Google Glass, mais aussi les bracelets pour suivre son état de santé et mesurer ses performances sportives, les fourchettes qui aident au régime, les t-shirts qui mesurent l’activité du cœur…

Toutes ces innovations ne sont pas des extra-terrestres imaginaires.

Elles existent déjà et sont pour certaines déjà commercialisées depuis peu.

Comme le smartphone et la tablette il y a quelques années, ces objets ouvrent des champs d’applications aussi immenses qu’inconnus dans le cadre du commerce de détail.

Cabine d’essayage virtuelle, simulation 3D de votre future cuisine chez vous, couponning virtuel de nouvelle génération, etc.

Ces objets connectés vont devenir à terme une mine d’or pour les marketeurs qui pourront solliciter les consommateurs en temps réel avant même qu’ils ne franchisent le pas de la porte.

Technologie 4 : la convergence à 360 °

Pour accompagner le déploiement des drives, du e-commerce et du m-commerce, les magasins d’aujourd’hui sont toujours plus connectés. Cette connexion qui se traduit aujourd’hui par le web-to-store ou le store-to-web (commande sur le net et retrait en magasin, renseignements sur le net et commande en magasin) sonne l’avènement d’un commerce global, où les frontières entre le réel et le virtuel n’existent plus.

C’est le fameux multicanal !

Demain, avec l’entremise des smartphones et des nouveaux objets connectés, de nouvelles interconnections pourront être mises en route pour apporter encore plus de souplesse aux consommateurs, mais aussi plus d’opportunité de décliner des offres ciblées et personnalisées.

La convergence multicanal va s’élargir ainsi à 360° avec des avancées technologiques majeures actuellement en préparation autour des outils de géolocalisation et d’analyse des données.

Des passerelles seront jetées entre le e-coupon, la e-carte de fidélité, mais aussi à l’image du système de suivi par « fingerprints » entre les différents supports de connexion des consommateurs pour mieux décliner comprendre les profils et mieux proposer des offres et des produits adaptés aux différentes recherches multi-supports analysées.

En résumé

Que faut-il penser de ces nouvelles technologies ?

Si toutes les technologies énumérées ci-dessus ouvrent de réelles opportunités pour les réseaux, la plupart d’entre elles sont encore trop jeunes aujourd’hui pour s’y investir totalement.

Clairement, les applications actuellement en test ne seront peut-être pas celles qui seront adoptées par les consommateurs !

En d’autres termes, ces technologies méritent que l’on s’y intéresse aujourd’hui, mais doivent encore attendre d’être suffisamment mûres pour s’y investir !

Selon les secteurs d’activité, ces nouvelles technologies apporteront un vrai plus, d’où l’intérêt de rester en veille afin de saisir le moment exact où elles sont en passe de devenir incontournables.

Dans tous les cas, les systèmes actuels doivent être le plus ouverts possibles pour pouvoir intégrer prochainement toutes ces nouveautés sans avoir à tout bouleverser.

Et comme d’hab, je vous ai mis un petit film sympa qui résume à sa manière ces évolutions technologiques qui vont changer notre façon d’appréhender le réel en constituant un monde gravitationnel étonnant et détonnant.

Mais assez de phrases, regardez dont cette vidéo étonnante d’un design en 3D et dites-vous bien que nous ne sommes qu’en phase exploratoire de toutes ces nouvelles technologies.

Retrouver l’article complet

 

Vidéo de Gravity – 3D Sketching réalisée sans trucages …!

L’imaginaire humain vient challenger notre réel et rendre le retail plus excitant, plutôt une bonne nouvelle ?

Réagissez sur #Retailbuzz

Petit Quizz
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Total des votes
Votre appréciation (en étoiles… !)
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Votre total

Articles récents

NOTRE ADN

Site web nouvelle génération entre le blog et le site média, notre interface remet à plat les racines du retail à l'ère collaborative en faisant de nos passions digitales des créations customisées.

Promesse Retail Buzz

Nous voulons donner à réfléchir, découvrir et savourer notre métier en proposant une façon originale de communiquer sur divers supports.

NEWSLETTER