immobilier commercial, mab development

The Style Outlets Roppenheim de Neinver, premier village de marques connecté

Pour attirer les clients, Neinver mise sur les canaux relationnels

Le centre de marques Roppenheim The Style Outlets vient de dévoiler cinq nouvelles boutiques. Depuis un an, ce complexe commercial qui regroupe aujourd’hui 90 boutiques et restaurants, tente d’attirer une clientèle diversifiée en créant une expérience shopping retail innovante autour d’un large éventail de marques.

Depuis son inauguration il y a un an, le 25 avril 2012, Roppenheim The Style Outlets – appartenant à MAB Development et NEINVER, et géré par ce dernier – a accueilli une vingtaine de nouvelles boutiques parmi lesquelles DPAM, Jacadi, La Fiancée du Mekong, Aigle, All Saints, etc, venant ainsi rejoindre le pôle commercial constitué de 90 magasins retail et restaurants. Situé près de Strasbourg, Roppenheim The Style Outlets fait partie de ces nouveaux centres commerciaux qui concilient architecture et concept de centres de marques.

L’originalité du site ?

Toute l’année, il propose aux shoppers des anciennes collections de griffes fashion à prix réduits, pouvant atteindre jusqu’à 70% de réduction par rapport au dernier prix conseillé. Résultats, en un an, le centre a accueilli plus d’1,4 million de visiteurs, soit près de 100 000 nouveaux visiteurs par mois.

 

outlet, retail, immobilier commercial, mab

Et ce chiffre de fréquentation devrait augmenter au fil des mois pour avoisiner 2 millions en 2014.

« Le fait d’être implanté à la frontière allemande, nous permet de toucher une clientèle internationale : 60 % Française et 40% Allemande. On souhaite également capter la clientèle touristique qui vient de Baden Baden, une population de touristes russes, notamment, à fort pouvoir d’achat », indique Mayte Legeay, directrice générale de Neinver France.

Cette position géographique lui permet de séduire potentiellement près de 8,5 millions de Français, Allemands et Suisses vivant dans la région transfrontalière du Rhin supérieur.

« En moyenne, un client met une heure pour venir dans le centre, et 90% des visiteurs repartent en ayant fait au moins deux achats », note –t-elle.

Un avantage que le site d’immobilier commercial compte bien exploiter pour susciter l’intérêt des marques.

D’autant que pour satisfaire cette clientèle étrangère et hétéroclite, l’offre d’enseignes comprend 1/3 de marques françaises, 1/3 de marques allemandes et 1/3 de marques internationales.

Séduire le client pour attirer les marques

En fin d’année, le centre devrait comptabiliser dans son ensemble 110 nouveaux labels. Un pari réussi grâce à une stratégie de service qui a su convaincre. « La notion de service est galvaudée aujourd’hui. Tous les centres commerciaux sont capables de fournir des services tels que les prêts de poussettes ou des aires de détente, commente Mayté Legeay, directrice générale de Neinver France.

Dans notre centre de marques, nous cherchons avant tout le bien-être de nos consommateurs et de nos marques retail ». De fait, au-delà de l’environnement et de l’aspect touristique, Roppenheim The Style Outlets s’est penché sur le merchandising des enseignes.

« Les magasins ne possèdent pas tous les articles des collections passées. Aussi, pour pallier ce manque et combler nos clientes, nous poussons à l’extrême la théâtralisation et les animations des vitrines, et nous formons les conseillers de vente aux techniques de merchandising, explique-t-elle. Deux responsables client sont au service des vendeurs afin de les aider à piloter au mieux leurs boutiques.

L’objectif étant de parvenir à une interaction totale entre le centre et les enseignes ».

Même les réseaux sociaux participent à cette effervescence.

Plus d’interactions avec le conso

La page Facebook de Roppenheim The Style Outlets – qui compte 21 000 fans – présente les books fashion des retailers, les best tendances pour faire du shopping. Les fans sont ainsi invités à voter pour un style à adopter ou suggérer un nouveau label de mode à l’instar de Marco Polo qui figure aujourd’hui dans les enseignes du complexe d’immobilier commercial.

D’autres outils interactifs comme les QR codes ou les panneaux interactifs viennent également en renfort pour donner de la visibilité aux offres commerciales en cours.

Pourtant, alors que l’omnicanalité et les concepts de centres commerciaux connectés apparaissent comme des futurs enjeux pour enrichir le parcours d’achat du client et améliorer l’expérience shopping, le site web de Roppenheim The Style Outlets se limite encore à l’actualité retail des marques et leurs promotions.

« Nous devons approfondir certains sujets qui ont traits à l’e-commerce, en particulier réfléchir au web-to-store ou au click and collect qui pourraient offrir des opportunités de convergence entre notre site, les marques et notre centre de marques », observe-t-elle. Une voie intermédiaire pour introduire l’e-commerce et générer un revenu supplémentaire pour tous les acteurs de l’écosystème.

Les centres de marques de Neinver, présents dans 5 pays (Allemagne, Italie, Portugal, France et Espagne), connaissent une très forte progression chaque année.

De 2011 à 2012, ils ont enregistré +9 points sur le nombre de visiteurs et +14 points sur leurs chiffres d’affaires.

Preuve des performances du 2eme opérateur européen d’oulets centers ? Déjà de 2010 à 2011, ils affichaient une hausse : +7,6 points sur le nombre de visiteurs et +12 points sur leurs CA.

Retrouver l’article !

 

 

Petit Quizz
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Total des votes
Votre appréciation (en étoiles… !)
  • Utilité du post
  • Ton adopté
  • Plaisir de lecture
Votre total

Articles récents

NOTRE ADN

Site web nouvelle génération entre le blog et le site média, notre interface remet à plat les racines du retail à l'ère collaborative en faisant de nos passions digitales des créations customisées.

Promesse Retail Buzz

Nous voulons donner à réfléchir, découvrir et savourer notre métier en proposant une façon originale de communiquer sur divers supports.

NEWSLETTER